Passer au contenu

/ Ressources humaines

Rechercher

Navigation secondaire

Statut des négociations avec le Syndicat des étudiants salariés de l’UdeM (SÉSUM)

 

Les conventions collectives des deux unités d’accréditation du SÉSUM, soit celle des auxiliaires d’enseignement, auxiliaires de recherche et assistants techniques – étudiants et celle des assistants techniques non-étudiants, sont échues depuis le 30 avril 2015.

Après plusieurs mois de négociation, des ententes de principe sont intervenues au ministère du Travail le 12 août 2016 entre l’Université et le SÉSUM. Ces ententes ont été rejetées majoritairement par les membres du syndicat le 6 octobre dernier.

Depuis la semaine dernière, le syndicat soulève un tout nouvel enjeu. Il exige désormais un salaire horaire minimum de 15 $ pour tous les auxiliaires et assistants techniques de 1er cycle, ainsi que pour les assistants techniques non-étudiants. Une assemblée générale est d’ailleurs prévue en fin d’après-midi au cours de laquelle se tiendra un vote de grève relativement à cette requête.

Il est important de mentionner que le taux horaire actuel varie de 14,03 $ à 14,36 $ mais qu’en incluant les indemnités de vacances, congés et jours fériés, le salaire versé à ces employés s’établit à 16,08 $ et 16,46 $ l’heure. Le même ratio d’indemnités s’appliquerait au nouveau taux horaire minimum exigé par le syndicat.

L’Université est prête à retourner à la table des négociations afin de discuter avec le SÉSUM de cette requête pour parvenir à une nouvelle entente dans les meilleurs délais. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce dossier.